Programme pour le cycle 3 (CM1-CM2-6ème)

Le cycle 3 est le cycle de consolidation. Il  relie les deux dernières années de l’école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ce cycle a une double responsabilité : consolider l’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; permettre une meilleure transition entre l’école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle.

Français domaine du socle : 1, 2, 3, 5   Le cycle 3 doit consolider les acquis en lecture et écriture du cycle 2 afin de les mettre au service des autres apprentissages dans une utilisation large et diversifiée. L’étude de la langue demeure une dimension essentielle tandis que la pratique de l’écriture est quotidienne. La littérature occupe également une place importante. EN CM1 et CM2, cet enseignement revient aux professeurs des écoles et les activités d’oral, de lecture et d’écriture sont intégrées dans l’ensemble des enseignements. En 6ème, cet enseignement est assuré par le professeur de français, spécialiste de littérature et de langue française.
Langues étrangères domaine du socle : 1, 2, 3, 5       En tant qu’école internationale, l’EFIC offre une place très importante aux langues étrangères. EN CM1 et CM2, 6 heures d’anglais sont dispensées sur le temps scolaire, auxquelles peuvent s’ajouter 2 heures sur le temps extrascolaires. Le chinois est enseigné à raison de 2 heures par semaine auxquelles peuvent s’ajouter 2 heures de renforcement. En 6ème, nos élèves peuvent continuer l’anglais et le chinois.
Enseignements artistiques et histoire des arts domaine du socle : 1, 2, 3, 5   Le cycle 3, engage progressivement les élèves dans une pratique sensible plus autonome qu’ils apprennent à analyser d’avantage. Il s’agit de donner aux élèves les moyens d’élaborer des intentions artistiques ainsi que d’accéder à un premier niveau  de compréhension des grandes questions portées par la création artistiques. Au cycle 3, les élèves comprennent que des usages conventionnels peuvent s’enrichir d’utilisations renouvelées, voire détournées.  L’éducation musicale se poursuit. L’histoire des arts enfin, en relation avec les autres disciplines, intègre l’ensemble des expressions artistiques du passé et du présent, savantes et populaires, en provenance du monde entier.
Education physique et sportive domaine du socle : 1, 2, 3, 4, 5   Au cours du cycle 3, les élèves mobilisent dans les 4 grands champs d’apprentissages (cf. cycle 2) leurs ressources pour transformer leur motricité dans des contextes plus contraignants. Ils poursuivent leur initiation à des rôles divers (arbitre, observateur…) et comprennent toujours mieux la nécessité de la règle. Grâce à un temps de pratique conséquent, les élèves éprouvent et développent des méthodes de travail propres à la discipline (par l’action, l’imitation, l’observation, la coopération, etc.). Dans la continuité du cycle 2, savoir nager reste une priorité.
Enseignement moral et civique Domaine du socle : 1, 3, 5 Cet enseignement poursuit trois finalités : respecter autrui, acquérir et partager les valeurs de la République (liberté, égalité, fraternité, laïcité), construire une culture civique. Le débat argumenté a une place de premier choix pour mener ces apprentissages. 
Histoire et géographie   Domaine du socle : 1, 2, 3, 5   Les élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et de plus en plus explicite de leur rapport au temps et à l’espace, à partir des contributions de deux enseignements disciplinaires liés, l’histoire et la géographie. En travaillant sur des faits historiques, les élèves apprennent d’abord à distinguer l’histoire de la fiction et commencent à comprendre que le passé est source d’interrogations. La construction progressive de repères historiques communs permet de comprendre que le monde d’aujourd’hui et la société contemporaine sont les héritiers de longs processus, de ruptures, de choix effectués par les femmes et les hommes du passé. Ils comprennent que les récits de l’histoire sont constamment nourris et modifiés par de nouvelles découvertes archéologiques et scientifiques et des lectures renouvelées du passé. En géographie, La notion d’habiter est centrale au cycle 3. S’intéresser à l’habiter consiste à observer les façons dont les humains organisent et pratiquent leurs espaces de vie, à toutes les échelles. La nécessité de faire comprendre aux élèves l’impératif d’un développement durable et équitable de l’habitation humaine de la Terre et les enjeux liés structure l’enseignement de géographie des cycles 3 et 4.  
Sciences et technologies Domaine du socle : 1, 2, 3, 4, 5   Au cycle 3, la construction de savoirs et compétences, par la mise en œuvre de démarches scientifiques et technologiques (observation, manipulation, expérimentation, documentation, etc.), introduit la distinction entre ce qui relève de la science et de la technologie, et ce qui relève d’une opinion ou d’une croyance. Ces démarches développent simultanément la curiosité, la créativité, la rigueur, l’esprit critique, l’habileté manuelle et expérimentale, la mémorisation, la collaboration et le goût d’apprendre. Les élèves émettent des hypothèses et comprennent qu’ils peuvent les mettre à l’épreuve. Enfin, l’accent est mis sur la communication à l’oral comme à l’écrit, en recherchant la précision dans l’usage de la langue que requièrent les sciences.
Mathématiques Domaine du socle :   Dans la continuité du cycle 2, le cycle 3 assure la poursuite du développement des six compétences majeures des mathématiques : chercher, modéliser, représenter, calculer, raisonner et communiquer. La résolution de problèmes constitue le critère principal de la maîtrise des connaissances. De nouvelles notions sont introduites comme les nombres décimaux, la proportionnalité ou  l’étude de nouvelles grandeurs (aire, volume, angle, etc.). En géométrie, de nouvelles représentations de l’espace sont étudiées (patrons, perspectives, etc.) La mise en perspective historique de certaines connaissances (numération de position, apparition des nombres décimaux, du système métrique, etc.) contribue à enrichir la culture scientifique de l’élève. 
Répartition des heures de français et mathématiques par semaine  (26h/semaine)  CM1 et CM2
Français 8h
Mathématiques 5h
Durée moyenne pour les autres enseignements par semaine
Anglais 6h (dont 3 en EMILE)
Chinois 2h
EPS 3h
Histoire et géographie Enseignement morale et civique 2h30
Sciences et technologie 2h
Enseignement artistiques 2h
Répartition des heures en 6ème
Français 4.5h
Mathématiques 4.5h
EPS 4h
Histoire et géographie Enseignement morale et civique 3h
Arts plastiques 1h
Anglais 4h
Chinois 2h
SVT –Physique chimie – technologie 4h

Pour tout savoir sur les programmes du cycle 3 : 

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/programmes_2018/20/2/Cycle_3_programme_consolide_1038202.pdf