sans catégorie

Programme pour le cycle 4 (5ème-4ème-3ème)

La fin du cycle 3 (la 6ème) à habitué les élèves à une nouvelle organisation pédagogique. Voici les grands traits qui caractérisent le cycle 4, lequel se conclut avec le passage du Diplôme Nationale du Brevet. L’année de troisième est l’occasion pour les élèves de participer à une séquence d’observation du milieu professionnel. L’élève qui est devenu adolescent est confronté à des tâches plus complexes. Cela passe par des activités disciplinaires ou interdisciplinaires. Dans la même perspective, les élèves sont amenés à passer d’un langage à l’autre (langues française ou  étrangères, langages scientifiques, expressions corporelles ou artistiques). Nombre des textes et documents qu’ils doivent comprendre ou produire combinent différents langages. L’éducation aux médias et à  l’internet à toute son importance. Les élèves apprennent à maîtriser leur identité numérique, à identifier et évaluer en faisant preuve d’esprit critique les sources d’informations. Ils utilisent des outils qui leur permettent d’être efficaces dans leur recherche. De manière générale, au cycle 4, l’abstraction et la modélisation sont bien plus présentes. Enfin, la vie au sein de l’établissement, les projets menés sont l’occasion de développer l’esprit de responsabilité et d’engagement et celui d’entreprendre et de coopérer avec les autres.

Français domaine du socle : 1, 2, 3, 5 L’enseignement du français au cycle 4 constitue une étape importante dans la construction d’une pensée autonome appuyée sur un usage correct et précis de la langue française, le développement de l’esprit critique et de qualités de jugement qui seront nécessaires au lycée. Cet enseignement s’organise autour de compétences et de connaissances qu’on peut distinguer selon trois grandes entrées : (1) le développement des compétences d’expression orale et écrite, en réception et en production, (2) l’approfondissement des compétences linguistiques qui permettent une compréhension synthétique du système de la langue, par l’étude de sa grammaire, de son orthographe, de son lexique ainsi que des éléments d’histoire de la langue et (3) la constitution d’une culture littéraire et artistique commune, faisant dialoguer les œuvres littéraires avec les autres créations artistiques, notamment les images, fixes et mobiles.
Langues étrangères domaine du socle :        
Enseignements artistiques domaine du socle : 1, 2, 3, 4, 5   Le cycle 4 poursuit l’investigation des questions fondamentales abordées dans les cycles précédents (représentation, fabrication, matérialité, présentation) en introduisant trois questionnements : 1 : La représentation,  les images, la réalité et la fiction ; 2 : La matérialité de l’œuvre, l’objet et l’œuvre; 3 : l’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur. Les questions sont travaillées tous les ans dans une logique d’approfondissement. Le cycle 4 introduit une approche plus spécifique des évolutions des arts plastiques à l’ère du numérique. Concernant l’éducation musicale, comme aux cycles précédents, deux champs de compétences organisent le programme au cycle 4, celui de la production et celui de la perception. En cycle 4, la variété des activités menées permet de structurer l’acquisition de connaissances au sein de six domaines complémentaires : le timbre et l’espace, la dynamique, le temps et le rythme, la forme, le successif et le simultané, les styles. La voix reste l’instrument privilégié des pratiques musicales.
Histoire des arts   domaine du socle : 1, 2, 3, 5   Enseignement de culture artistique transversal et co-disciplinaire, l’histoire des arts, au cycle 4, contribue à donner à tous les élèves une conscience commune, celle d’appartenir à une histoire des cultures et des civilisations, inscrite dans les œuvres d’art de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts travaille à en révéler le sens, la beauté, la diversité et l’universalité. L’histoire des arts est enseignée dans le cadre des enseignements artistiques, de l’histoire et de la géographie, du français et des langues vivantes. Y prennent part, autant que possible, les disciplines scientifiques (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre) et la technologie, ainsi que l’éducation physique et sportive.
Education physique et sportive domaine du socle : 1, 2, 3, 4, 5   Au cours du cycle 4, les élèves passent de la préadolescence à l’adolescence et connaissent des transformations corporelles, psychologiques importantes qui les changent et modifient leur vie sociale. Dans ce cadre, l’EPS aide tous les collégiens et collégiennes à acquérir de nouveaux repères sur soi, sur les autres, sur l’environnement, pour construire une image positive de soi dans le respect des différences. L’EPS répond aux enjeux de formation du socle commun en permettant à tous les élèves, filles et garçons ensemble et à égalité  de construire cinq compétences travaillées en continuité durant les différents cycles : développer sa motricité et apprendre à s’exprimer en utilisant son corps, s’approprier par la pratique physique et sportive, des méthodes et outils, partager des règles, assumer des rôles et responsabilités, apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière, s’approprier une culture physique sportive et artistique. Ces compétences sont travaillées dans les quatre champs d’apprentissages (cf. cycle 2).
Histoire et géographie Enseignement moral et civique Domaine du socle :   Au cours du cycle 4, les élèves comprennent progressivement comment les disciplines scientifiques que sont l’histoire et la géographie permettent de réfléchir avec précision aux temps et aux espaces des sociétés humaines et d’appréhender des phénomènes sociaux d’une grande diversité. Les thèmes d’enseignement programmés assurent que les élèves découvrent la complexité de l’évolution historique et de l’organisation géographique des groupes humains. Le programme invite les élèves à découvrir l’histoire des rapports des Européens au monde, les connexions entre économies, sociétés et cultures, l’histoire des relations internationales. L’histoire du fait religieux, abordée au cours de l’année de sixième, est complétée et approfondie ; elle permet aux élèves de mieux situer et comprendre les débats actuels. Les repères annuels de programmation, fonctionnant par thèmes, couvrent une très large période de l’histoire, du VIème siècle au monde contemporain. 
Sciences : physique-chimie, SVT, technologie domaine du socle : 1, 2, 3, 4, 5 :   Au cours du cycle 4, l’étude des sciences – physique, chimie, sciences de la vie et de la Terre – permet aux jeunes de se distancier d’une vision anthropocentrée du monde et de leurs croyances, pour entrer dans une relation scientifique avec les phénomènes naturels, le monde vivant, et les techniques. Cette posture scientifique est faite d’attitudes (curiosité, ouverture d’esprit, remise en question de son idée, exploitation positive des erreurs…) et de capacités (observer, expérimenter, mesurer, raisonner, modéliser, …). Ainsi, l’élève comprend que les connaissances qu’il acquiert, mémorise et qui lui sont déjà utiles devront nécessairement être approfondies, révisées et peut-être remises en cause tant dans la suite de sa scolarité que tout au long de sa vie. Les objectifs de formation du cycle 4 en physique et chimie s’organisent autour de quatre thèmes :   organisation et transformations de la matière, mouvements et interactions, L’énergie et ses conversions, des signaux pour observer et communiquer. Les objectifs de formation du cycle 4 en sciences de la vie et de la Terre s’organisent autour de trois grandes thématiques : la planète Terre, l’environnement et l’action humaine ; le vivant et son évolution ; le corps humain et la santé. Au cycle 4, l’enseignement de technologie privilégie l’étude des objets techniques ancrés dans leur réalité sociale et se développe selon trois dimensions : une dimension d’ingénierie – design pour comprendre, imaginer et réaliser de façon collaborative des objets, une dimension socio-culturelle qui permet de discuter les besoins, les conditions et les implications de la transformation du milieu par les objets et systèmes techniques, une dimension scientifique, qui fait appel aux lois de la physique-chimie et aux outils mathématiques.
Mathématiques Domaine du socle :   Au cycle 4, une place importante est accordée à la résolution de problèmes. La formation au raisonnement et l’initiation à la démonstration sont des objectifs essentiels du cycle 4. Le raisonnement, au cœur de l’activité mathématique. Le programme de mathématiques est structuré selon cinq thèmes : (1) nombres et calculs (différentes écritures d’un même nombre, fractionnaire, décimale, notation scientifique, puissances et racines carrées, notions d’inconnue, d’équation, factorisation, mise en équation de problèmes, etc.), (2) organisation et gestion de données (interpréter, représenter et traiter des données, comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités, résoudre des problèmes de proportionnalité, comprendre et utiliser la notion de fonction, etc.), (3) grandeurs et mesures (notion de grandeur produit et de grandeur quotient, aire du parallélogramme, volume d’un prisme, d’une pyramide, d’un cylindre, d’un cône, d’une boule, correspondance entre unités de volume et de contenance, comprendre l’effet de quelques transformations sur les figures géométriques, etc.), (4)  espace et géométrie (abscisse, ordonnée, altitude, latitude, longitude, Utiliser les notions de géométrie plane pour démontrer, théorème de Thalès et de Pythagore, trigonométrie, etc.), (5) algorithmique et programmation (notions d’algorithme et de programme, notion de variable informatique, déclenchement d’une action par un événement, séquences d’instructions, boucles, instructions conditionnelles, etc.)
Education aux médias et à l’information (EMI) domaine du socle : 1, 2, 3, 5     L’éducation aux médias et à l’information, présente dans tous les champs du savoir transmis aux élèves, est prise en charge par tous les enseignements. Il s’agit de faire accéder les élèves à une compréhension des médias, des réseaux et des phénomènes informationnels dans toutes leurs dimensions : économique, sociétale, technique, éthique. Quatre champs de compétences sont travaillés : (1) utiliser les médias et les informations de manière autonome, (2) exploiter l’information de manière raisonnée, (3) utiliser les médias de manière responsable, (4) produire, communiquer, partager des informations.
Répartition des heures au cycle 4 par semaine
Français 4.5h (4h en 3ème)
Mathématiques 3.5h
EPS 3h
Histoire et géographie Enseignement morale et civique 3h (3.5h en 3ème)
Enseignements artistiques 2h
LV1 3h
LV2 2.5h
SVT –Physique chimie – technologie 4.5h

S’y ajoutent au moins 10 heures annuelles de vie de classe par niveau.

Sur ces 26 heures, 4 heures hebdomadaires sont consacrées aux enseignements complémentaires (accompagnement personnalisé et/ou enseignements pratiques interdisciplinaires)

Pour tout savoir sur les programmes du cycle 3 : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/programmes_2018/20/4/Cycle_4_programme_consolide_1038204.pdf